Découvrir Jalès

Où l’on parle croisades, Urbain II, Templiers, Hospitaliers de St Jean de Jérusalem, Hugues de Payns, Henri de Lusignan, Philippe le Bel, Gérard de Matrigue, Chevaliers de Rhodes, Chevaliers de Malte, Guerres de Religion, Pouroy de Laubérivière de Quinsonnas, Bailli de Suffren, Camps de Jalès, Bastide de Malbos, Comte de Saillans, Jacques Cauvin.

La Commanderie de Jalès Un site exceptionnel à préserver et à valoriser

Photo IGN, juillet 1969
Photo IGN, juillet 1969

Témoin de 8 siècles d’histoire, la Commanderie de Jalès, construite vers 1140, a connu dans ses murs les « Pauvres Chevaliers du Christ et du temple de Jérusalem » (autrement appelés les Templiers), puis les Hospitaliers de St Jean de Jérusalem, puis enfin les chevaliers de Malte qui, tour à tour, furent les seigneurs d’un véritable fief jusqu’à la révolution.

Située sur le territoire de la commune de….BERRIAS ET CASTELJAU ……la Commanderie Templière domine la plaine de JALES

Le visiteur d’aujourd’hui peut apercevoir une configuration des bâtiments très proche de celle qu’ont connue ses habitants au 18e siècle. En cliquant sur les différents liens, vous effectuerez une visite détaillée de la Commanderie de Jalès.

Une visite virtuelle c’est bien, mais que dire d’une visite sur place où on peut toucher des pierres mises en place par les templiers dès 1141…

A l’origine, ouvert sur la campagne, le porche de style roman fut surmonté d’une tour de guet qui a disparu et équipé d’une herse au 14e dont on voit la trace, il s’inscrit progressivement dans le caractère « fortification » des bâtiments.

Après le porche Sud, vous pénétrez dans un espace appelé « la basse-cour » qui constituait certainement un des endroits les plus animés de Jalès.

L’aile des communs qui fait face à la basse-cour est surélevée pour en faire des appartements d’hiver bien exposés, la grille d’entrée est retirée pour être remplacée par un portail en bois aujourd’hui disparu.

La cour du puits était le centre de la commanderie d’origine.

Une chapelle romane classique bâtie aux environs de 1145-1150.Des textes attestent de son existence en 1151, ce qui en fait une des plus ancienne chapelle templière.

Les trois travées de la Chapelle romane se devinent de l’extérieur grâce au rythme des renforts de mur.

Au nord de la cour du puits, la porte en noyer ornée de motifs sculptés et aujourd’hui condamnée donnait sur le vestibule construit au 18e siècle.

Le cellier roman servait à entreposer les denrées alimentaires qui étaient destinées, à l’origine de la commanderie, à la vente, à l’expédition en terre sainte ou à la consommation locale.

Cette cour témoigne à la fois des embellissements dûs au commandeur de Laubérivière et de l’intense activité agricole des 18e et 19e siècles.

Archéorient. info document - PNG - 3.1 Mo Si Jalès tutoie l’histoire, depuis sa création par les Templiers au temps des Croisades jusqu’aux soubresauts de la période révolutionnaire entre 1790 et 1792, c’est prés de 10 000 ans avant notre ère qu’il faut remonter pour comprendre le travail des préhistoriens qui, en 1984, ont installé leur laboratoire dans la commanderie.

Voici quelques vues de la Commanderie de Jalès prises par Olivier Barge du CNRS à l’aide de ballon ou de cerf-volant.

Articles : 0 | 10 | Tout afficher